Vous êtes ici : Home > Elle, Veganisme > 17 mois bientôt 18

17 mois bientôt 18

Alors donc, ce qui devait arriver arriva, notre Radis a grandi vitesse grand V et le voici à l’orée de ses 18 mois. Non mais 18 mois quoi ! Un an et demi ! Là on peut dire qu’on est en train de passer aux choses sérieuses, ça rigole plus, mon bébé est en train de se transformer en un petit garçon qui comprend ce qu’on lui dit quand on lui demande de prendre ses chaussures ou de chercher un livre (celui-là, toujours ; il dit « graou » devant le lion et « cococo » devant le crocodile).

Il marche, depuis ses 15 mois à peu près, escalade depuis la même période, autant vous dire qu’il nous a retourné l’appartement le temps que des aménagements soient faits, du genre scotcher les chaises à la table, oui oui… Je l’ai même un jour trouvé debout sur l’arbre à chats en train d’essayer de décrocher un tableau… A propos de chats, les premiers contacts ont été un peu.. brutaux, dirons-nous, mais les choses semblent s’arranger. Deux d’entre eux ne se font jamais attraper, trop peureux, mais le troisième, le Rouquin, adore se balader devant le Radis comme pour le narguer. On peut dire qu’il a eu sa dose de poils et de queue tirés, de moustaches malmenées, mais à force de s’interposer et d’expliquer, il suffit désormais de demander au Radis de lui faire un câlin pour qu’il s’exécute gentiment (et je crois bien que le chat reçoit pour le moment plus de bisous que nous !).

Côté langage, le Radis ne se précipite pas, mais nous ne sommes pas dans la recherche de performance à tout prix donc peu nous importe ! Il dit toujours papa et maman, depuis longtemps d’ailleurs, dit « cococo » pour crocodile (ouais ya plus facile je sais mais que voulez-vous…), « aou » pour imiter le lion, et aussi « allo » depuis quelques jours. Pour le moment ça s’arrête là, mais on peut aussi ajouter à la liste quelques signes ; à l’heure actuelle il signe bien « encore », « chat » et « dodo ».

Côté alimentation, je suis très fière de pouvoir dire que notre fils est toujours 100% vegan. J’essaie désormais de le faire manger comme nous, et de le laisser manger seul dans la mesure du possible (même si certains jours je l’aide encore beaucoup, en fonction de son envie mais aussi de mon envie, ou non, de nettoyer derrière lui…) ; il adore le brocoli (comme sa mère), les lentilles (comme son père), la compote de pommes, les bananes, les gâteaux divers et variés (sans blague), le lait qu’il s’agisse de Modilac riz, de lait de noisette, de soja, d’épeautre, d’amande… bref tant que c’est blanc (il refusera le cacao) et servi dans un biberon Green to Grow (ce qui ne m’arrange pas, les tétines sont devenues hyper dures à trouver), le muesli du matin de maman, la purée d’amandes, le haché végétal Sojasun, le pain, la patate douce, les champignons (crus et cuits), les asperges vertes, les Grissinix Biologix, les yaourts de soja aux fruits sans morceaux (surtout ceux au citron et à la myrtille), les pâtes, le riz et aussi le boulgour mais comme il a failli s’étouffer avec la semaine dernière c’est moi qui n’aime plus trop pour le coup. Au final, on peut dire que tout ça lui profite bien : il pèse désormais près de 12 kilos les vêtements taille 2 ans ne lui vont presque plus. Pas mal pour un bébé qui a manqué de protéines animales depuis sa conception ;)

Par contre, bof bof pour le pain de mie, les légumes présentés « nature », les tomates, le Tartex, les baies et sans doute encore d’autres trucs que j’oublie.

Et puisqu’on m’a posé la question sur Facebook récemment, en effet le Radis est complémenté, mais légèrement pour le moment vu qu’il boit encore beaucoup de lait maternisé ; il prend donc 4 gouttes de Stérogyl (vitamine D) dans le biberon du matin, et 1/2 comprimé de veg1 tous les deux jours dans une cuillère de compote.

Et puis évidemment à cet âge-là un Radis ça bouge beaucoup alors il faut le faire sortir ! Il a découvert le bac à sable, il aime beaucoup manger du sable, mais pas trop quand les autres enfants viennent jouer avec son seau (ceci dit lui ne se gêne pas pour piquer chez les autres alors bon hein ça va bien), le toboggan, et puis la maison verte où il y a plein de jeux et aussi son nouveau copain avec qui il fait la course en poussant un tracteur. Il va aussi un peu à la garderie, la séparation est parfois difficile (sauf aujourd’hui quand il a vu qu’il pouvait aller dehors, il m’a lâchée sans se retourner) mais je sais qu’il s’amuse bien une fois que je suis partie (et moi aussi). Le reste du temps, on reste à la maison où il joue à empiler des cubes, à encastrer des trucs dans des machins, à mettre des couvercles sur des boîtes, à déplacer des gros bidules ou à se mettre une passoire sur la tête pour faire du porteur.

Enfin bref, on ne s’ennuie pas ;) (et bon dieu ce qu’on a mal au dos, je suis en train de payer une piscine à ma kiné. Enfin la sécurité sociale lui paye)

Pour finir voici le truc que le Radis adore et qu’il regarde en boucle (en signant « encore ») parce que son doudou joue dedans :

 

 

  • Digg
  • Del.icio.us
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • Twitter
  • RSS

4 réponses à “17 mois bientôt 18”

  1. Amandine dit :

    Joli article :)
    Je n’ai pas d’enfant encore mais j’aime bien suivre ton blog !
    C’est rassurant de voir que des familles comme la tienne assument leur choix et le font à 100% !
    En plus, ton baby semble en pleine forme et adorable !
    C’est magique bravo :)

    • Miss Brocoli dit :

      Merci pour ton commentaire !
      Oui c’est un choix à assumer en effet, ce n’est pas toujours facile surtout quand les 2 parents travaillent. Il y a toujours quelqu’un pour vous mettre des bâtons dans les roues !

  2. Ah ouf il s’est mis à aimer les brocolis :) merci pour ce super blog que je relirais quand mon Ti bout arrivera à certaines étapes (pour les chaussures, la diversification, etc…). Merci pour ces articles qui racontent ce que peut être la vraie vie quand ça ne se passe pas comme on pensait parce que ça dot être encore plus culpabilisant de penser qu’on est seul à vivre ça. Et chapeau parce que pour moi tout s’est bien passé (pas de douleurs insurmontables, pas de jaunisse, etc…) et pourtant pas facile quand même donc je ne sais pas comment j’aurais fait si les choses avaient été plus dures. Et bravo d’être uni autours du veganisme de Ti bout et pour affronter tout ça, ce sera une de ses forces pour plus tard.

    • Miss Brocoli dit :

      Merci pour ton commentaire !
      Oh oui les brocolis il adore, c’est une valeur sûre, il croque dedans à pleines dents !
      Pour le reste effectivement si les deux parents ne sont pas d’accord ça doit être vraiment dur :-/

Laissez un commentaire


× 3 = vingt sept

Copyright © 2010 Famille vegan. All rights reserved. Powered by Wordpress