Vous êtes ici : Home > 7 mois, Lui > Ce sont les vacances, et MiniRadis et moi, on s’éclate bien

Ce sont les vacances, et MiniRadis et moi, on s’éclate bien

Bon déjà, on doit te faire une confidence, on a fait une concession. A la base, je ne sais pas si tu te rappelles, on voulait ne faire que du portage. Et puis finalement, la fatigue des nuits courtes, les presque 10 kg du joufflu tapant dans le dos et la chaleur de l’été montrant enfin le bout de son nez bronzé, on a cédé. Poussette. L’engin du diable est devenu un cadeau du ciel. Alors pendant que Maman Brocoli va faire du step/ronquer/tricoter, on s’enfuit tous les deux pour aller faire des balades dans la capitale désertée au mois d’août, parce que le Radis, il n’aime pas trop rester enfermé toute la journée, ça le rend grognon.

Moi, ce que je préfère, c’est la Coulée Verte (j’ai mis du temps à évoquer le nom de cette promenade plantée dans Paris sans pouffer. Pourquoi ne pas la baptiser la diarrhée tant qu’on y est ?). On se fait des longueurs, on va jusqu’à Bastille à fond la caisse et puis on revient. Le retour, il faut faire attention, parce que le soleil peut tomber pile poil dans les yeux du nain, alors des fois je bombe un peu le torse ou je me penche légèrement pour lui faire de l’ombre avec mon gros corps. Notre jeu favori, ça reste quand même de faire des rigolades dans les quelques tunnels qui parsèment le trajet. Il faut dire qu’il n’est pas très difficile question lolage hein, tu lui fais le même bruit bizarre 15 fois, il pouffera 15 fois, avec ce délicieux rire cristallin de bébé de déjà 7 mois et demi qui résonne. C’est bien cool, on est tous les deux, entre bonhommes, à la fraîche, on est les rois du monde.

Des fois, on fait des pauses, genre vers 16h. Pourquoi ? Bah pour le goûter, pardi ! On se pose sur un banc à l’ombre, tranquilles, je sors le petit sac mauve, celui qui contient le petit pot fait maison par Maman. Aujourd’hui, c’est poire/abricot, parce que la mère Brocoli, elle rigole pas trop avec la compote, c’est du sérieux, c’est confectionné avec soin pour qu’il ait tous les jours une saveur différente. Le p’tit Radis, il voit ça, attends, il comprend direct, il souffle, il agite ses petites jambes à fond les ballons, faut pas lui en promettre. Bon, par contre, il aime pas trop qu’on se foute de sa gueule. Alors la première cuillerée, il la goûte du bout des lèvres, l’air suspect. Lui, tu vas pas l’empoisonner. Mais une fois qu’il valide (à chaque fois), mon vieux, t’as pas intérêt à trainer, faut lui remplir le trou à gâteau fissa si tu tiens à tes oreilles. Une fois le pot expédié, un coup de bavoir (ça il déteste, il ferme les yeux et met la bouche en cul de poule) et c’est reparti pour un tour.

Ce sont des bons moments. Ils seraient même parfaits si nous étions seuls. Tu vois, je suis un gros bonhomme barbu et beaucoup tatoué. Je porte souvent des lunettes de soleil parce que j’ai les yeux sensibles. Je n’ai pas un naturel souriant non plus, je le confesse, et j’ai pas mal de t-shirts avec des crânes dessus. Alors je comprends qu’un type comme moi derrière une poussette avec dedans un bébé qui rigole, ça puisse attirer l’attention. Mais les gens sont si peu discrets. Sitôt croisés, je les vois du coin de l’œil se retourner pour regarder dans la poussette, s’attendant probablement à y trouver une tête de chèvre ou un crucifix à l’envers. Les couples se poussent du coude, les parents tirent leurs enfants vers eux, les personnes âgées montrent leur désapprobation en secouant la tête.

Je te le dis tout de suite, je m’en fous, ça m’en touche une sans faire bouger l’autre, je suis habitué à être assis sans personne à côté de moi dans le métro bondé (et ça me plaît bien, pour tout te dire), mais j’espère juste que le Radis, lui, n’aura pas trop honte de la tronche de son vieux père.

  • Digg
  • Del.icio.us
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • Twitter
  • RSS

8 réponses à “Ce sont les vacances, et MiniRadis et moi, on s’éclate bien”

  1. VeganPower dit :

    Je suis toute émuse, c’est tellement beau tout ça !
    Moi j’aime bien voir un BB juste avec son père, c’était devenu si rare. Puis vous êtes un couple uni, tu laisse Brocoli mum faire sa vie, se faire plaisir, souffler un peu, toi tu profites de ton p’tit père car la semaine tu bosses, génial !
    Ah les gens te regardent ? AaH, on est pourtant plus en 90′ où les tatouages étaient moins présent… Cela dit, t’as un look, du genre « faut pas faire chier » exactement comme Sébastien sans tatovages. Alors que tous les deux, z’êtes de grands gentils ! Des nounours ♥ Mais c’est bien qu’ils croient ça (croivent ? Croiver ? huhuhuhu), comme ça, ça leur fait un sujet de discussion, ahahaha ils doivent se dire « mon dieu, cet enfant… » Si ils savaient… C’t’enfant là, il pète le feu et est heureux comme tout ♥

    Moi j’vous aime comme ça ! Puis si t’es encore en vacances la semaine prochaine, voir même se faire un pique nique ce dimanche ? ♥

  2. Emmanuelle dit :

    Bonjour la famille vegan ! Voici mon premier commentaire pour vous dire à quel point j’aime votre blog et combien ce dernier billet m’a fait marrer. Merci pour ces moments de vie partagés, c’est chouette !

  3. Jérôme dit :

    Les papas avec des têtes d’affreux qui s’occupent de leur rejeton, c’est la classe !!!

    Mes salutations à toute la Famille Vegan. Et merci pour votre blog à 4 mains.

  4. Christel dit :

    Bonsoir,
    Toujours aussi fan de votre blog. Ce dernier billet est très touchant. Je suis sûr que si les gens s’approchaient et entamaient la discussion il verrait que tu es très sympa. En tout cas votre fils a bien de la chance de vous avoir.

  5. l'elfe dit :

    je suis toute émotionnée

  6. Olivine dit :

    Mon petit moment personnel jouissif, c’est quand des parents tatoué, percé, look punko/goth/métaleux et tout et tout se rendent compte qu’au boulot (je suis MAIKREEESSSEE) je suis en mode « camouflage » pour éviter les emmerdements.
    Pis croiser un papa qui bosse dans une salle de concert, en parfaite tenue noire et courte/piercing de sortie et tutti quanti, ça dédramatise ! « La maitresse is comme nous, normal ».
    idem quand tu y croises des collègues qui sont habitué au complet costard à l’école ! SurpriiiiiiisE !

    Après j’ai généralement de grands sourire, les autres parents ne captent pas, ça fait genre « nous on sait ». (c’est bête, hein ? Les petits plaisirs des modes de vie un peu comme le courant -alternatifs-).

    Les enfant sont généralement beaucoup plus ‘frais ». La maitresse a des trous, elle ne mange pas de gâteaux que je lui apporte (c’est une bombe à retardement microbienne, je suis très contente d’avoir une raison valable de ne pas les manger !!!!), car y’a du lait, quand on cuisine en classe y’a pas de lait ni d’oeuf : RAS, it is normal. La maitresse en mange pas, donc on lui en fait pas (et pour les parents c’est une allergie par contre, là j’assume moins…).

    C’est la même quand des parents végé apprennent que la maitresse est vegan (une fois je suis tombée sur des végétaliens, on a tous eu l’air con, genre « mince ça existe en VRAI en dehors de nous ???? »).

    J’espère bien que mon petit bout, avec son papa -aussi en mode camouflage- n’aura jamais honte.

Laissez un commentaire


× 6 = six

Copyright © 2010 Famille vegan. All rights reserved. Powered by Wordpress