Vous êtes ici : Home > 1 mois, Côté médecine, Lui > Premier rendez-vous chez un premier médecin : premier échec

Premier rendez-vous chez un premier médecin : premier échec

Le temps court, court, oh court et MiniRadis a déjà un mois, sauriez-vous le croire ? Le p’tit bonhomme est passé rapidement du nouveau-né assoupi à un bébé bien éveillé qui nous fixe de ses grands yeux. Je te cache pas qu’on a déjà mieux dormi dans notre vie (mais on ne peut pas se plaindre, il nous laisse régulièrement dormir entre cinq et six heures d’affilée) et qu’en fait, un bébé, crois-moi, crois-moi pas, c’est un peu une source de soucis continue. Tu connais le cliché du parent qui parle tout le temps du pipi/caca/prout de son rejeton ? Bonjour, je suis le cliché, ça va ? Mais en même temps, on dirait qu’il le fait exprès, ce bougre, parce qu’autant il n’a rien à envier au Manneken Piss (tu apprends d’ailleurs très vite à lui orienter son robinet vers le bas en lui changeant sa couche, parce que sinon tu t’exposes à tout devoir changer, du pyjama à ton pantalon en passant par le canapé à la prochaine envie), autant depuis quelques jours il a l’air un peu bouché, ce qui est un comble pour un bébé vegan (oui, je prends des libertés avec l’orthographe, je sais, mais je suis prêt à tout pour un bon mot, tu ne l’as pas encore remarqué ?). Je te rassure par contre, bouché au solide, mais pas étanche au gazeux. Oh non. Trop pas. Comme ça, ça a l’air d’un détail, mais selon des sources bien informées, cela veut dire qu’il n’a pas d’occlusion intestinale, ce qui est toujours d’une bonne nouvelle. De toutes façons, il a l’air de bien s’en moquer : son ventre n’est ni gonflé, ni douloureux, et il continue de téter avidement. Rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme, c’est ce que j’ai appris à l’école, mais cet enfant défie la physique.

Du coup, c’était pas plus mal que le rendez-vous des 1 mois se profile. Vegan ou pas, tant qu’il n’est pas diversifié, cela importe peu, nous nous sommes donc rendus chez un médecin naturopathe proche de la maison que l’on nous a recommandé pour les bébés, même si ce n’est pas un pédiatre. Bon, ça démarrait pas terrible, avec une salle d’attente qui empestait le parfum avec Jazz Radio à fond les ballons et un goût prononcé pour les accessoires de décoration en cuivre. Genre un arrosoir. Passons, tout le monde ne peut pas avoir aussi bon goût que nous, mais il y a tout de même des limites, comme le casque de cheveux peroxydés parfaitement circulaire arboré fièrement par ce disciple d’Esculape qui finit enfin par nous faire rentrer dans son cabinet. Passons quand même.

Là où ça passe un peu moins bien, c’est quand elle voudra procéder à l’examen de MiniRadis. Alors d’accord, ça faisait un mois que l’on passait 24h sur 24 ensemble enfermés chez nous et on est peut-être un peu frileux de voir une étrangère se saisir du fruit de notre amour, mais quand même. Tu vois le bruit que fait une casserole en métal vide quand tu donnes un coup de cuillère en bois dedans ? C’est à peu de chose près le son issu de la rencontre de la tête de mon bébé avec la balance. On est devenu un peu tout gris, avec Miss Brocoli, du coup on n’a pas vraiment prêté attention à ce qu’elle nous disait ensuite, à part le fait que MiniRadis est un petit gabarit (mais dans la sacro-sainte fourchette de poids), qu’il est très tonique et qu’il faut lui masser le ventre et lui donner de l’homéopathie (Lycopodium 4ch et Alumina 4ch si toi aussi tu aimes donner des boules de sucre à ton bébé) pour libérer ses mignons intestins.

Notre quête du médecin/pédiatre parfait se poursuit donc.

  • Digg
  • Del.icio.us
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • Twitter
  • RSS

7 réponses à “Premier rendez-vous chez un premier médecin : premier échec”

  1. VeganPower dit :

    Du bonheur de vous lire !
    P’tit bout’d’cul ♥

  2. meriadine dit :

    ouai…bon courage, nous on a toujours pas trouvé…,j’espère que vous aurez plus de chance que nous!

  3. Marie dit :

    C’est horrible comme vos péripéties sont géniales à lire. Bon même si je me marre à la lecture de vos galères, j’avoue sans honte avoir versé mes petites larmes en lisant les lignes consacrées à la naissance de mini-radis.

  4. Deborah dit :

    Hihi « ses mignons intestins ».

  5. Stéphanie dit :

    Bonjour,
    Végétarienne depuis 5 ans et vegan depuis quelques mois, c’est avec plaisir que j’ai découvert votre site et que je lis vos aventures. Mère de 2 enfants, j’ai tout révolutionné à la deuxième grossesse et adopté le « pack maternage » : allaitement à la demande exclusif jusqu’à 6 mois puis en alternance avec diversification jusqu’à ses 2ans1/2, couches lavables (jusqu’à 9 mois car avec la reprise du travail, j’ai cédé aux couches jetables mais écologiques !), cododo, écharpe de portage…Ma fille n’a jamais eu de biberon de lait de vache.
    Je suis passée plus d’une fois pour une extra-terrestre dans ma famille, chez le médecin, à la crèche…J’ai eu le droit au refrain : elle va avoir des carences, elle va être capricieuse, il faut quand même lui donner du lait, patatipatata… J’ai eu le droit aussi à la courbe de croissance pas dans les normes à un an, qu’il fallait que je la complète en lait de vache… J’ai dit oui et j’ai continué comme avant.
    Pour les « soucis d’intestins », j’ai connu la même chose. Dans les premiers mois, elle ne faisait souvent qu’une fois par semaine (par contre, c’était une belle explosion de couche !). Mais elle ne souffrait pas, n’avait pas le ventre dur. Je n’ai rien fait de particulier si ce n’est de boire un peu d’hépar. Les choses se sont régulées avec le temps et la diversification.
    Ma fille a aujourd’hui 3 ans, elle est bien plus grande que la norme, a un poids normal, elle est épanouie, vive et surtout en pleine forme.
    Surtout tenez bon et faites vous confiance pour le bien-être de votre enfant !
    Bonne continuation et plein de bonheur avec votre petit radis !

  6. Christel dit :

    C’est toujours un plaisir de suivre vos aventures!

  7. Sonia dit :

    bonjour!
    ne vous inquiétez pas si les cacas ne remplissent pas les couches tous les jours car, peut-être ne le saviez-vous pas… le Titou de Maman est tellement bon et bien assimilé que , parfois, le corps ne trouve aucun déchets à évacuer !!!il est donc parfaitement normal , pour un bébé allaité, de ne pas avoir de selles fréquentes !
    bienvenue au mini-radis! (le mien, c’est ptit navet de 2 mois et demis)

Laissez un commentaire


× 9 = dix-huit

Copyright © 2010 Famille vegan. All rights reserved. Powered by Wordpress