Vous êtes ici : Home > 6 mois de grossesse, Allaitement, Maternage > Notre première réunion avec la Leche League

Notre première réunion avec la Leche League

Depuis que je suis enceinte, et même depuis bien avant d’ailleurs, je sais que je veux allaiter mon enfant, et que je souhaite le faire le plus longtemps possible. Mais ma génération n’a souvent, hélas, pas beaucoup d’exemples d’allaitement réussis dans son entourage familial et mes connaissances sur le sujet se limitaient jusqu’à récemment à « tous les bébés ne savent pas téter » et autres « moi, j’avais pas assez de lait j’ai du complémenter au biberon ». L’avantage, quand on est vegan, c’est qu’on est habitué à ne pas prendre pour argent comptant ce qu’on nous dit et moi, les expériences de mon entourage proche, je m’en contente rarement et j’ai tendance à vouloir toujours élargir mon champ d’investigation. En me penchant sur le sujet de l’allaitement, j’ai alors découvert un nouveau monde fait de tétée à la demande, de tétée-câlin, d’allaitement long, de pics de croissance ou encore de trucs un peu moins glamour tels que les engorgements, les crevasses, les mastites et les réflexes d’éjection fort. Bref, j’ai vite compris qu’allaiter était quelque chose de naturel et de simple mais qu’il valait mieux savoir à quoi s’attendre et trouver dès le début les bons interlocuteurs. Car si l’OMS recommande l’allaitement exclusif jusqu’à 6 mois et l’allaitement mixte jusqu’à 2 ans, les pédiatres sont encore, d’après les nombreux témoignages que j’ai pu lire ici et là, obsédés par les courbes de croissance et plutôt enclins à refiler du biberon à tout va au moindre problème au lieu de tenter de chercher des solutions avec la maman.

Heureusement, il existe en France un certain nombre d’associations qui ont pour vocation de soutenir les mères allaitantes en leur apportant de l’aide en cas de difficultés, grâce notamment à des réunions ou à un réseau de conseillères en lactation disponibles 7j/7. Elles se nomment Galactée, Lactéa ou Solidarilait, la plus connue restant la Leche League qui édite d’ailleurs un magazine ainsi que des livres très complets. La Leche League, justement, organise régulièrement des réunions, et nous avons choisi d’assister à l’une d’entre elles aujourd’hui.

Nous étions deux femmes enceintes, cinq mamans, deux papas et deux conseillères, réunis dans une salle située au fond d’une boutique de puériculture écologique du 13ème arrondissement. Au programme : présentation des personnes présentes, évocation de craintes, de questionnements, mais aussi résolution de difficultés pour les mamans venues avec leurs tout-petits. L’intérêt d’assister à ce type de rencontre est multiple ; cela permet, d’une part, de se rendre compte que oui, chaque problème a des causes clairement identifiables et qu’il est possible de trouver des réponses adaptées. Ensuite, les témoignages des mamans ayant traversé les mêmes difficultés montrent qu’une fois le souci mis en évidence, on peut le surmonter et poursuivre un allaitement harmonieux durant des mois voir des années. C’est aussi le moment idéal pour poser ses questions, faire part des ses appréhensions. Et aussi celui de se rendre compte une fois de plus à quel point on a de la chance d’avoir un compagnon aussi réceptif et aussi conscient des limites du corps médical !

Je ne sais pas si je retournerai à une réunion Leche League avant mon accouchement, mais j’irai sans doute y refaire un tour une fois bébé arrivé pour trouver des réponses à d’éventuelles questions, vérifier la position au sein ou encore échanger avec d’autres jeunes parents. En attendant, j’en profite pour donner les références de la bible de l’allaitement éditée par l’association et qui se nomme « L’art de l’allaitement maternel » :

Le site de la Leche League : http://www.lllfrance.org/

  • Digg
  • Del.icio.us
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • Twitter
  • RSS

6 réponses à “Notre première réunion avec la Leche League”

  1. Redfishmemory dit :

    C’est important quand on commence l’allaitement (et après) de pouvoir parler avec quelqu’un de compétent en allaitement au moindre doutes, ou soucis. J’ai eu besoin de ces personnes pour une crevasse qui ne passait pas, et en fait je positionnais mal à un des seins. Un truc tout bête que je faisais mal et qui rendait la tétée à ce sein hyper douloureuse, au point que j’évitais un max ce sein.
    Puis se sentir soutenu quand y’en a qui te diront ‘faut arrêtez l’allaitement » pour chaque petit soucis…

  2. Mom dit :

    La Leche League a sauvé mon allaitement à plusieurs reprises et leur soutien compte encore beaucoup

  3. Hélène dit :

    En effet la Leche League est le top en ce qui concerne l’accompagnement, l’allaitement et le maternage… Je viens juste faire une précision… Quand tu dis: « Car si l’OMS recommande l’allaitement exclusif jusqu’à 6 mois et l’allaitement mixte jusqu’à 2 ans » par allaitement mixte, l’OMS recommande de commencer à introduire les solides vers 6mois en plus de l’allaitement maternel qui reste la nourriture principale… Je précise car beaucoup pourraient croire que allaitement mixte veut dire alternance lait maternel/lait artificiel ce qui n’est pas du tout le cas ici… Je rajoute que l’OMS recommande de maintenir l’allaitement jusqu’à 2ans au moins et plus longtemps si possible/envie… Sachant qu’un sevrage naturel (à l’initiative de l’enfant) se situe entre plus ou moins 2ans et demi et quatre ans et demi. Voiloù! Je te souhaite un bel allaitement! C’est tellement de bonheur! Un bonheur que je vis depuis 18mois avec mon bébé et son papa ravi :-)

  4. [...] de grandir correctement, on veut la panoplie totale du hippie bobo parisien : l’allaitement long, qui rend l’enfant dépendant et capricieux et qui prive le papa du bonheur donner le [...]

  5. Végébon dit :

    Tu as bien raison de prendre contact avant, comme ça tu sauras tout de suite qui consulter en cas de problème et tu pourras le résoudre rapidement sans trop de stress :).

Laissez un commentaire


7 − deux =

Copyright © 2010 Famille vegan. All rights reserved. Powered by Wordpress